Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

À ARLES CET ÉTÉ....

j'ai la chance d'avoir été choisi pour exposer 10 photos de ma série "Hors Saison", sur les cabines de plages de la Baie de Somme, tout l'été, du 3 juillet au 29 aout, à Arles, à la galerie "La Place des Photographes" (voir affiche ci-dessous). Ce sont 10 tirages couleurs signés imprimés sur papier Fine Art, au format 24x36 cm dans des cadres 40x50 cm. Certaines de ces images sont dans l'album "Avant saison Baie de Somme".

Je serais en compagnie d'autres photographes sélectionné(e)s pour un des 2 thèmes: "Histoire de.." en juillet et "Art déco" en aout.

 

 

HORS SAISON

 

( Baie de Somme)

 

 

Les petites cabanes, cabines de plages, s’éveillent peu à peu mais nous sommes encore hors saison. Je ne peux pas m’empêcher de fredonner cette belle chanson de Francis Cabrel :

« Ou bien peut-être un jour
Les gens reviendront
On doit être hors-saison »

 Les cabines se refont une beauté pour être les plus belles dans les jours d’après. Un vagabond passe avec ses chiens, devant une porte qui souhaite la bienvenue, sous un ciel encore trop bas pour s’offrir à un inconnu.

On y voit les solitaires, à l’écart des disciplinées bien alignées, mais toutes ont le regard fuyant vers l’horizon, en tournant le dos à la petite ville. Il n’y a pas encore les odeurs sucrées des beignets, des crèmes à bronzer, des crèmes glacées « à la vanille pour les filles, au chocolat pour les ‘tits gars ». Il n’y a pas encore les cris des enfants, les remontrances des parents, les murmures des premiers amours.

« C'est le silence
Qui se remarque le plus
Les volets roulants tous descendus
De l'herbe ancienne
Dans les bacs à  fleurs
Sur les balcons
On doit être hors-saison »

 Il y a juste quelques promeneurs, parfois en couples, quelques cheveux gris ou pas de cheveux du tout, avec leur chien-chien et les mains dans l’anorak. Il y a ceux qui repeignent consciencieusement, qui nettoient profondément, le seau rouge assorti à la cabine, pour réveiller leur petit trésor, pour effacer l’hiver et attirer l’été qui ne vient toujours pas.

Et moi ? Et moi, le meditérranéen, je trouve ça beau et je peints avec cette lumière du nord….

«La mer quand même
Dans ses rouleaux continue
Son même thème
Sa chanson vide "où es-tu ?"
Tout mon courrier déborde
Au seuil de ton pavillon
On doit être hors-saison... »

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article