Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

St Jacques de Compostelle: la voie du Puy en France

UN CHEMIN QUI PARLE

 

Depuis l'été 2011, je chemine sur le GR 65, le chemin de St Jacques de Compostelle par la voie du Puy en Velay.

10 jours chaque année, environ 250 km par été et nous sommes arrivés aux pieds des Pyrénées, aux portes de St Jean Pied de Port.

Ce n'est pas un exploit que je veux relater car il n'y en a pas mais je désire seulement partager .....

Je me décide à rassembler dans un nouvel album de photos légendées pour le blog, des images qui retracent ces 4 étés passés ensemble sur ce chemin qui parle. Vous pouvez retrouver ce "reportage" photo consacré à la partie française de la voie du Puy dans la page "Voyages" (http://www.henripolphoto.com/2014/09/voyages-en-album.html) ou directement en cliquant sur le lien: http://www.henripolphoto.com/compostelle-voie-du-puy-partie-francaise.html.

Il y avait beaucoup d'images et j'ai essayé de choisir celles qui représentent le mieux ma perception et mon amour de ce chemin en me limitant en nombre.

J'ai un projet de livre photo sur le thème du chemin de St Jacques et ces 4 étés m'ont permis de faire mûrir ce projet, de faire des repérages, des rencontres, car je veux me consacrer aux personnes du chemin (pèlerins mais aussi hospitaliers). 

Parler du chemin n'est pas forcément aisé. Et ce n'est pas sur une page d'un blog que je vais y arriver alors que certains, même académicien, y sont à peine parvenu en un livre.

Je crois faire partie de ceux et celles qui sont tombés amoureux du chemin. Ce n'est plus moi qui prend le chemin, c'est lui qui me prend. J'ai rencontré rapidement des amoureux fous qui l'ont déjà fait plusieurs fois, par différentes voies, d'autres qui ont fait l'aller-retour. J'ai pu souvent parler avec d'autres, nombreux, qui ont tout plaqué pour vivre le chemin en ouvrant un gîte.

Le chemin ressemble tant à la vie…avec ses difficultés, ses souffrances, ses rencontres, ses joies.

Chacune et chacun vit son chemin à sa façon et personne ne peut avoir l'orgueil de juger cette façon.

Je me suis retrouvé au Puy, grâce à mon épouse dont c'était le projet.

Pas à pas, nous avons pu ressentir tout ce que le chemin nous apportait en rapprochement l'un vers l'autre, en compréhension mutuelle. Maintenant de nous deux c'est certainement moi le plus passionné. J'envisage déjà de le refaire par une autre voie (Arles ? Vezelay?). Mais je savais au départ que ça me plairait, cette façon de voyager à vitesse humaine (moi qui prend l'avion parfois pour aller au bout du monde), de changer de maison tous les jours.

Puis c'est une façon de se plonger dans cette formidable aventure qu'est la connaissance de soi. J'ai vu très peu de pèlerin qui le faisait de façon sportive, ici pas de place pour l'exploit. Chaque étape peut devenir héroïque pour chacun et chaque jour nous emmène à toujours plus d'humilité et de sens du partage.

La majorité est là pour trouver des réponses, un sens à leur vie, une façon d'avancer dans leur chemin de vie. 

Moi qui aime le voyage j'apprécie aussi le caractère international du chemin: une autre façon de voir le monde.

Ce que j'aime avant tout sur le chemin? Les rencontres, je pense aux hospitaliers comme Jean-Jacques à Figeac, Vincent à Espalais, Clément à Castet-Arrouy, Manu et Jean-Gaëtan à Navarrenx, Lili et Jef à La Sauvelade, Pauline et Marcel à Eauze et à tellement d'autres qui ont su nous soulager d'une journée de marche devant un bon repas et nos discussions. Et j'aime aussi le caractère vagabond de tout ça….et l'imprévu (quelle nouvelle rencontre ? Quel nouvel endroit ? où dormir ?), et.... la lenteur. J'en reviens chaque année avec de nouvelles réponses sur moi même.

J'ai souvent tendance à dire que nous ne nous retrouvons pas sur le chemin par hasard. Et je sais que, pour moi le hasard n'a rien à voir là dedans. Une petite bulle m'y a emmené, c'est certain. Merci ma bulle.

Beaucoup d'ouvrages, de récits sur le chemin existent. Souvent lus par des personnes qui sont tentées et qui partiront un jour, ou par d'autres qui ont fait le chemin et qui veulent le prolonger.

Mais, en tant que photographe, je ne peux que conseiller le beau livre de photo noir et blanc réalisé par Guillaume Langla et sorti en août dernier: "La marche Céleste" aux éditions Camin'Art (auto éditions) (lien: http://www.caminart.fr/tags/guillaume-langla)

Voilà, j'ai été bavard mais si imprégné de l'atmosphère du chemin….Quand je vous dis que c'est un chemin qui parle !. Je vous laisse maintenant voir l'album (http://www.henripolphoto.com/compostelle-voie-du-puy-partie-francaise.html)

Bueno Camino et Ultreia…….

 

St Jacques de Compostelle: la voie du Puy en France
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article